Home > Art Projects > Oedela Yakoi

Oedela Yakoi

⨌⪎⧉𝕠 15 Apr 2020 > Oedela Yakoi
[fr] [en]

>> page under construction :3 >>

Oedela Yakoi is the latest stage of life on earth. It tells the story of an after-apocalyptic world in which the sea levels have risen further up than the last of lands. A planet without borders marked by an eternal latency agitated by surrealist events.

Synopsis

On a de l'eau jusqu'aux pieds. C'est sûr, on est bien à l'aube des derniers jours, et le moment semble s'étirer pour une éternité. Il n'y a plus de pays, plus de frontières, ça fait même tellement longtemps qu'on ne sait plus ce qui devrait flotter ou non. Les machines qui n'ont pas eu le temps de mener la révolution cohabitent avec nous dans l'absurdité la plus évidente, tout comme le reste, car tout s'échoue au même endroit.
Si toute forme de structure sociale s'est dilatée en arrivant ici c'est qu'il existe un secret commun qui habite chaque être vivant aujourd'hui. Une rancœur paisible dont personne ne parlera jamais car la quête de sens s'est perdue dans le déni des générations englouties. Et pourtant cet amer qui nous tient, il s'abandonne aussi facilement que le monde.

Live Performance

Oedela Yakoi is a world imagined by Maya Hamra and Kaspar Ravel. It comes as a story but is also a visual and musical performance that they play in festivals. Both being passionate about clubbing culture, this A/V live is an opportunity for them to bring narratives and visual arts into festive contexts.

More details soooooooon.

Maya Hamra

Passée par l'ENSA Duperré et l'ENSAPCS, où elle développe sa passion pour les arts dits traditionnels, c'est principalement par les biais de l'illustration et de la photographie argentique qu'elle cherche à créer un travail à visée narrative, centré autour des thèmes de l'absurde, de la fatalité et de la naïveté. Sa recherche se veut avant tout contemplative, naviguant dans un univers de détails, de blagues qui n'en sont pas vraiment et de personnages aux grands yeux adoptant des postures improbables.

Kaspar Ravel

new media artist && off/online curator from the subcultures of internet art 藍歌
he studied computer science and theater [at] sorbonne university only to end up researching surreal data politics || poetics. as a DIY hacker he navigates through the current technological waves and takes opportunities to reverse engineer the standards. ultimately re-appropriating them as spaces for ɇxperimental practices and embedding them w/ alternative ideologies.

14 Apr 2020 x Oedela Yakoi